Visite des calanques de Cassis

L’Été, la Côte d’Azur est l’endroit où tout le monde se retrouve. La météo des dernières années a tellement été incertaine, que de nombreux français optent pour les valeurs sûres : les stations balnéaires de la Côte d’Azur.

Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est de redécouvrir la région, sous un nouveau jour, hors saison, bien loin de la surpopulation, des bouchons, des odeurs de crèmes solaires ou des châteaux de sable.

Embarquez donc avec moi le temps d’un week-end d’hiver pour visiter les fameuses calanques de Cassis.

A quelques kilomètres de Marseille, Cassis, la charmante vous dépayse déjà. Charme du port, des petits bateaux, des ruelles, des petits restaurants sur le front de mer et de sa vue sur les Alpilles. A elle seule Cassis vaut le détour.

Depuis Cassis, la première calanque à voir est Port Miou. Cette calanque abrite une multitudes de petits bateaux, bien à l’abris en cas de mistral. N’hésitez pas à la faire, même avec enfants et poussettes, c’est très accessible.

La deuxième calanque, Port Pin est un petit bijou, mais demande un peu plus de marche et de dextérité. On passe par des petits sentiers bordés d’arbustes, ca sent tellement bon la Provence. Un vrai plaisir, surtout quand on découvre la petite plage de la calanque. On a qu’une envie : plonger dans l’eau turquoise et profiter du paysage.

La dernière calanque, la calanque en Vau, n’est en revanche pas donnée à tout le monde, du moins qu’en on commence la balade par Port Moui. Le chemin est très très escarpé. On se croirait en haute montagne. Pour cette calanque, je recommande fortement de vraies chaussures de montagne et un minimum d’entrainement. Mais il parait que cela en faut vraiment la peine : c’est la plus sauvage et la plus belle !